Lettres non envoyées et récits d'une bête sauvage

Modérateur : Shi

Avatar du membre
Matteo
Messages : 92

Re: Lettres non envoyées et récits d'une bête sauvage

Message par Matteo » sam. janv. 02, 2021 2:25 pm

Depuis son arrivée dans ce monde, il avait toujours été discret. Peut-être ses nouveaux dons et la perte de sa marque y était-il pour quelque chose... Pendant de long mois, il avait vécu éloigné de tous, un peu comme une bête sauvage, et visiblement, ça ne pouvait pas mieux convenir à la situation. Et puis un jour où il s’était décidé à sortir de son trou, il y avait eu cette rencontre... Et un autre jour, et le suivant, et de nouveau le suivant... C’est un peu comme si elle l’avait appaté de jour en jour, et qu’elle était parvenu à le dompter. Il n’en était pas moins resté sauvage avec les autres, mais pas avec elle. Il était certes loin d’être parfait, et bon sang, qu’est-ce qu’il lui en avait fait voir, mais elle était toujours là.

Avec le temps et à ses côtés, il avait appris à changer. Il était tombé amoureux, et il voulait quelque chose de sérieux. Il avait pris un malin plaisir à la torturer dans une demande en mariage dont personne n’aurait jamais osé tenter. Elle était devenu sa raison de vivre. C’est sans doute pour ça que sa dernière vision avait été si difficile...

Les premiers jours, il s’était montré étrange, sans pour autant s’expliquer. Il passait ses nuits accroché à elle comme à une bouée de sauvetage, trouvant difficilement le sommeil. Sans insister pour comprendre son comportement, elle s’était contenter de le câliner, soucieuse. Il avait beau y réfléchir, il ne parvenait pas à trouver la solution. Comment lui en parler ? Comment aller contre ce qu’il avait vu ?

Plus les jours passaient et plus il s’effaçait finalement. Il passait ses journées dehors à s’entrainer, même si ça n’avait plus réellement de sens pour lui. En soirée, on le croisait souvent dans une taverne, parfois accompagné, parfois pas. Il ne rentrait simplement que pour dormir quelques heures, avant de repartir, sans réellement rompre le silence. Oui, plus le temps passait, plus il évitait la seule personne qui pourrait sans doute le réconforter.

On lui avait souvent reproché d’être trop asocial, alors il tentait de s’ouvrir aux autres tant qu’il était encore temps. Il passait de plus en plus de temps avec Pierre, et force est de constater qu’il avait raison sur une chose, ils avaient beaucoup de points en commum. Depuis la cérémonie à laquelle il l’avait invité, il avait compris qu’accepter une main tendue, ou demander de l’aide, n’était pas une honte, bien au contraire. Alors il essayait de s’améliorer encore, peut-être que sa vision s’avèrerait fausse, enfin de compte, s’il changeait assez ?
Image

Avatar du membre
Matteo
Messages : 92

Re: Lettres non envoyées et récits d'une bête sauvage

Message par Matteo » dim. janv. 10, 2021 8:40 am

« Etes vous nécromancien ? »

« J’ai appris les bases, mais j’ai abandonné. Ma soeur est bien plus douée que moi dans cet art. »

« Et moi alors ? »

La voix, venue de nul part, sembla lui glacer le sang, mais il n’en laissa rien paraitre devant les deux personnes présentes. Il continua sa conversation avec l’Empereur comme si de rien n’était, l’air tout à fait naturel, alors qu’il aurait voulu exploser de colère. Quand l’entrevue fut terminée, il ne pu que constater que ça ne s’était pas passé comme ils l’avaient prévus. Il allait falloir revoir quelque peu les plans de bases...

Il y avait un certain temps qu’il ne l’avait plus « vu ». Pourquoi ce retour soudain ? Lui qui pensait être tranquille, que ce n’était qu’une folie passagère, qu’il avait enfin trouvé la paix auprès d’elle... Il n’en était visiblement rien. Etais-ce les souvenirs de son passé, de sa sœur, et de leur art, qui l’avait réveillé ?

« On a les souvenirs qu’on mérite Matt’. »

Il rentra finalement à la Cité Vampirique, la tête pleine de questions, et l’estomac noué. Il aurait aimé vomir son dégout, sa haine. Tout décharger dans un hurlement à s’en faire éclater les cordes vocales, mais il se calma en la voyant. Il ne tarda pas à la rejoindre, l’air le plus naturel du monde. Mais elle finirait bien par sentir que quelque chose n'allait pas, un jour...

« Tu nous présentes pas ? »

Ne pas répondre. Faire comme si de rien n’était, encore. Il sentait l’amusement dans sa voix. Ne pas répondre. Passer outre. Ne pas y penser. Ne regarder qu’elle. Ne voir qu’elle. N’écouter qu’elle. Il la souleva en vrac sur son épaule, et ils rentrèrent. Son rire sembla effacer tout le reste, tout comme la surprise qu’elle lui avait réservé.



Image

Image


« Et si c'que tu t’obstines tant à rejeter, était en faite la solution, hein ? Avoue, tu sais qu’j’ai raison. Allez Matt’, quoi ! On sait tous les deux que t’es aussi pourrit qu’moi à l’intérieur. Cet art, c’est parfait pour toi !»

Il soupira doucement et se mit à fouiller dans ses vieux bouquins. Force est de constater qu’il avait raison sur un point... Cela pourrait sûrement aider, ou mettre un peu plus les chances de leur côté du moins. Et même si l’idée ne l’enchantait pas vraiment, avait-il vraiment le choix ? Azur avait travaillé encore plus dur que lui, afin de pouvoir faire naitre leurs projets. Il était déjà responsable de la mise en arrêt d’une de ses propositions... Comment pouvait-il, une nouvelle fois, réduir à néant tout ses efforts, tout se temps passer à paufiner les choses ? Peut-être que pour une fois, c’était à lui de se sacrifier pour les autres... ?

Après un moment de flottement, plusieurs livres dans les mains, il s’installa dans un coin du manoir, profitant d’être seul. Tourner la couverture du premier livre fut le plus dur... Et plus les pages se tournaient, plus il sentait cette sensation d’étouffement l’envahir. A ce moment précis, il comprit que se replonger là dedans ne serait pas bon pour lui, qu’il en paierait sûrement le prix... Et malgré tout ça, alors que l’obscurité semblait prendre place dans son esprit, il avait une lueur d’espoir. L’espoir que cela pourrait les aider, eux.
Image

Répondre